Cinq fruits du nord du Bénin (et absents au Sud)

  • Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Cinq fruits du nord du Bénin (et absents au Sud)

Les mots « winbou » ou « sanmounanrou » vous sont familiers ? Si c’est le cas, vous connaissez bien les fruits du nord du Bénin ! Le climat au Bénin varie selon que l’on se trouve au nord, au sud ou au centre. Ceci étant, les ressources naturelles que l’on retrouve dans les différentes régions du Bénin dépendent des caractéristiques géographiques de ces régions.

En conséquence, il existe des espèces naturelles au Bénin que l’on retrouve exclusivement au nord du pays tout comme il en existe d’autres que l’on retrouve exclusivement au Sud du pays. Cette diversité contribue à la beauté du pays et dans cet article, nous vous invitons à découvrir cinq fruits que vous trouverez au nord Bénin et pas au Sud. 

1- Le Karité 

Karité

L’arbre et le fruit sont tous appelé « Karité ». Son nom scientifique est Vitellaria paradoxa ou butyrospermum. Il mesure entre 10 et 15 m de long. Son tronc peut atteindre entre 1, 5 m et 1, 8 m. Une fois plantée, ses fleurs de couleurs blanc crème, odorantes et mellifères peuvent être espérées au bout de 18 ans. L’arbre lui même peut vivre pendant plus de deux siècles.  Quant aux feuilles, bords ondulés et luissante, couleur verte et rougeâtre pour les plus jeunes, elles mesurent environ 15 cm de long sur 6 cm de large. 

Le fruit karité, est de couleur vert sombre et brun. Elle pèse en moyenne 35 g . Le karité renferme une amande, parfois deux. De cet amande est extrait le beurre de Karité. Ce beurre peut être utilisé en cosmétique comme en cuisine. C’est d’ailleurs ce pourquoi l’on appelle l’arbre au beurre. Au Bénin, les femmes s’intéressent particulièrement au Karité et son amande qu’elles commercialisent à bon prix. 

C’est aussi ce pourquoi on l’appelle l’or des femmes. Pour la cause, elles s’organisent en des coopératives. Il existe au Bénin une organisation du secteur du Karité (Association Karité Bénin). Elle a pour mission la formation des acteurs et l’appui à l’exportation. Son siège est à Parakou.  On retrouve le Karité dans toutes les communes du nord Bénin. 

2- Le Néré

Néré

De son vrai nom Parkia Bigblossa, après le karité, le néré est l’autre fruit auquel l’on accorde plus d’intérêt au nord Bénin.

Le néré est un arbre d’environ 20 m de hauteur. Ses fruits sont de longues gousses contenant de nombreuses graines noir enrobées de  pulpes jaunes.  De son écorce à ses graines en passant par  ses fleurs et son poudre, le néré est une plante qui présente de nombreuses vertus.  Les écorces et les racines du néré seraient utilisées avec d’autres plantes pour traiter la stérilité, la bronchite, l’asthme et d’autres maladies vénériennes.

La poudre de néré est riche en protéines.  Au nord Bénin on l’ajoute à de la bouillie pour la boire. C’est un véritable délice et les enfants en raffolent. Les graines quant à elles sont transformées par les femmes pour produire de la moutarde. Donc si vous achetez de la moutarde dans la partie septentrionale, sachez qu’elle provient à 90 % des graines de néré. La moutarde se présente généralement en forme circulaire.

Elle peut être séchée, pilée et transformé en poudre. La production de moutarde de néré au Benin est essentiellement artisanale. Mais avec la société industrielle « Yabasseri » située à Parakou la moutarde est fabriqué suivant des  procédés industrielles modernes et elle se présente en forme de petits cubes. Les graines de néré ainsi que la pulpe sont également commercialisées dans les marchés du septentrion.

3- Le baobab

Baobab Bénin
Baobab Bénin

Andemisia, est son nom scientifique. Les baribas l’appellent moukou-moukou, les fons disent Kpassa tin. Le baobab est un arbre sacré au Bénin comme dans la plupart des pays africains et pétrit de richesses. C’est un abre très  exceptionnel !  Il est remarquable de par son tronc très robuste et sa hauteur qui peut aller à 20m. Quant à sa durée de vie, figurez vous que le baobab peut vivre pendant plus de 1000 ans ! Ses feuilles sont vertes. Le baobab est  surtout retrouvé dans le département de l’Atacora

Jeune baobab

Le fruit de baobab appelé encore pain de singe (parce qu’il est également aimé par les singes) a une forme oblongue qui contient des pulpes farineuses et contient plusieurs grains noirs. Il a un gout acidulé. Le baobab est un arbre pétrit de richesse. Le pain de singe est l’un  des fruits les plus riches en vitamine C, soit 6 fois que l’orange. Il est également une très bonne source d’antioxidant qui permet de lutter contre la fatigue. Les fibres aident également à lutter contre la diarrhée et la constipation.

Pain de singe, le fruit du baobab

Au nord Bénin les feuilles de baobabs sont utilisées pour faire la sauce. Ses feuilles peuvent être utilisées fraîchement ou peuvent être séchées et transformées en poudre. Les populations otamaris et peulhs prefèrent la sauce aux feuilles sèches alors que les baribas et les dendis préfèrent celle à la poudre appelée koukoum.

4- Le Kaki

Le kaki pou Winbou en bariba

Moins connu que les trois autres, le Kaki est d’origine asiatique.  En effet, il est produit traditionnellement  en chine, en Taïwan  en Corée et au japon. Il est aussi appelé plaquemine du japon. C’est un arbre à fruit  qui mesure 5 à 10 m de haut. Ses feuilles sont  de couleur verte rougissante. Le fruit pèse entre 150 et  400g et contient parfois plus de 5 graines à l’intérieur. Il se présente sous forme ronde comme une tomate. Sa peau, de couleur orange est lisse et croquante.  Le kaki est très riche en vitamine A. Ce qui fait la particularité du Kaki, c’est qu’il peut rester accroché à l’arbre même après la chute des feuilles de celui-ci. 

Le kaki

Certes, il s’appelle plaqueminier du japon, mais vous n’avez pas besoin de vous rendre en Asie pour manger le Kaki. Même étant en Afrique au Bénin, vous pouvez goûter ce délicieux fruit au goût très  sucré.   Il s’appelle également l’ébène d’Afrique et son arbre, l’ébénier d’Afrique.   Le kaki est disponible d’octobre à Janvier. Alors au cas où vous serez dans le septentrion  pendant cette période, vous pouvez acheter le Kaki dans les marchés. Et si vous dites kaki et que vos interlocuteurs ne se retrouvent pas, dites « winbou »( kaki en bariba). En réalité plusieurs personnes ignorent le nom de ce fruit en français.

5- Le prunier rouge 

Prunier rouge

Le prunier rouge ou le prunier d’Espagne est originaire d’Amérique du sud. Il est aussi connu sous le nom de le prunier monbin ou spondias monbin.

Contrairement aux quatre autres arbres à fruit, le prunier rouge n’a pas une grande hauteur ( 5 à 7 m). Ces feuilles sont de couleurs verdâtres. Les fruits sont cylindriques d’aspects bosselés. A maturité ils sont rouges. Ils contiennent une grosse graine dure entourée d’une pulpe jaune. Cette dernière est acidulée juteuse et parfumée. Une prune pèse 30g en moyenne.

Ce fruit peut être cueilli entre  juin et novembre. 

Les baribas l’appellent sanmounanrou (arachide acidulé).

La liste des fruits retrouvés au nord Bénin et pas au sud (ou rarement) n’est pas exhaustive. Il en existent pleins d’autres que vous pouvez voir et apprécier si un jour vous décidez de visiter le  Bénin.

Et vous quels fruits / légumes que vous connaissez sont présents au Nord et pas au Sud (ou inversement) ?


Si vous avez aimé ce que vous avez lu (et seulement si vous avez aimé la qualité de l’article), vous êtes libre de nous laisser un LIKE ou un commentaire d’encouragement. Cela nous fera vraiment chaud au cœur et nous encouragera dans la parution d’articles toujours plus informatifs et utiles.

Si vous le souhaitez, vous pouvez accéder à plus de nos articles :

Vous cherchez un sujet précis ? Il y a actuellement autour de 100 articles.Dans ce cas, passez par : > Notre sélection d’articles par catégories <

Vous souhaitez trouver un article en dehors de cette petite sélection ?Consultez l’ensemble de nos articles : > Voir l’ensemble des articles <


Vous êtes également libres d’accéder à notre Page Facebook et notre Groupe Privé.

Etiquettes

Flore, Nord Bénin


À propos de l'auteur

Lionel

Auteur du blog Visiter le Bénin. Lit beaucoup, adore voyager et ne passe pas une journée sans apprendre quelque chose.


Vous aimerez peut-être aussi

A la découverte de Kandi, la cité des kandissounons

L’ordre de naissance et les noms en bariba

Banikoara, la cité des Bani Gansé

Soyez informés de nos articles en premier !

>