Lokossa, la ville sous l’Iroko

Situé au Sud-Ouest du Bénin précisément dans le département du Mono, la ville de Lokossa est l’une des 77 communes du Bénin. Cette ville s’étend sur une superficie de 260km2 et est limité au Nord par le département du Couffo précisément la commune de Dogbo. Au sud par les Communes d’Athiémé et de Houeyogbé. A l’Ouest par le Togo et à l’Est par la commune de Bopa. Riche en histoire, Lokossa est une ville qui se développe peu à peu avec la présence de plusieurs administrations.

Lokossa - © Visiter le Bénin
Lokossa – © Visiter le Bénin

Origines du nom de Lokossa ?

L’histoire raconte que le mot « Lokossa » signifie « sous l’Iroko« . En effet, L’Iroko est un grand arbre d’Afrique dont le nom scientifique est Milicia excelsa. Cet arbre est en général très géant et au Bénin, on dit souvent qu’il n’y a jamais deux Iroko dans une même forêt pour montrer que cet arbre est comme le roi des arbres. Et il ne peut y avoir deux rois à un même endroit.

Pour en revenir à la ville, les nombreuses razzias lors du règne du roi Agadja en 1724 alors roi d’Abomey, ont amené certains habitants du village d’Agongo dans la localité de Toffo à organiser un conseil au cours duquel, le Fa (oracle) a été consulté sous l’initiative du Chef de village Totoh Gnawoh. Le Fa révéla qu’il existe un endroit sûr où les habitants de ce village pourraient trouver refuge et pour s’assurer du lieu, le Fa indiqua qu’on y trouverait un Iroko derrière un fleuve. Suite à cette révélation, il fallait organiser une expédition afin de repérer le lieu pour s’y déplacer.

Le roi sollicita alors l’aide de KossouAgbon, l’un des membres du village au pouvoir mystique. En effet, Kossou avait une tête ornée de nids habités de guêpes actives qui le suivent partout et ne se reposait que lorsque ce dernier était endormi. Il sera accompagné de Agbo-Doglo et Boko Satchi. Lors de cette expédition, la délégation a rencontré trois grands échecs sans jamais abandonner. Il s’agit des échecs de Alligoudo dans l’actuel arrondissement de Agamè. Là, il n’y avait aucun Iroko malgré la présence du Fleuve.

Kossou-Agbon - Lokossa - © Visiter le Bénin
Kossou-Agbon – Lokossa – © Visiter le Bénin

Puis l’échec de Avédji dans l’arrondissement de Ouédémé, où les autochtones par peur de la tête de Kossou Agbo, les installèrent un peu plus loin de leur village, dans un lieu appelé « Toguémé ». N’ayant pas vu le géant arbre dont a parlé l’oracle, ils continuèrent leur périple.

Une fois dans la zone actuelle de Lokossa, en lieu et place d’un Iroko, ils trouvèrent trois Iroko répandu sur le territoire. La délégation retourna donc à Toffo pour rendre compte au roi. L’Oracle fut à nouveau consulté. Ce dernier indiqua le troisième Iroko qui se trouve aujourd’hui dans la Zone de la Mairie de Lokossa. Une fois les consultations terminées et l’endroit identifié, le roi répartit son peuple en trois groupes chacun dirigé par les trois explorateurs.

Le premier groupe partit avec Kossou-Agbon et s’installa sous l’Iroko identifié. Les deux autres groupes conduit chacun par Agbo-Dogbo et Boko Satchi s’installèrent aussi et plus tard le roi et sa cour. Ces immigrants venus de Toffo donnèrent à ce nouveau lieu, le nom de « Lokotinsa » qui signifie « Sous l’Iroko« . Avec les appellations des colons et par déformation, le nom est devenu Lokossa. A ce jour, malgré que l’Iroko ayant servi de repère pour la fondation de cette ville est tombé avec ses racines, il a repoussé des années après au même endroit à la stupéfaction de tous y compris les scientifiques.

Lokossa - © Visiter le Bénin
Lokossa – © Visiter le Bénin

Lokossa, aujourd’hui

Devenu chef-lieu du département du Mono en lieu et place de Athiémé en raison de l’inondation sans cesse croissant dans cette zone, Lokossa n’a pas perdu grand-chose de son histoire malgré les nombreux efforts de modernisation. A ce jour, on y retrouve le grand fétiche Lègba en plein cœur de la ville en face de la Mairie. Les principales activités économiques dans cette région du Bénin se résument à l’agriculture, l’élevage, la pêche avec aussi l’exploitation du bois de chauffe. On y retrouve la transformation du palmier à huile notamment la variété Zomi.

Lokossa est devenu une ville métropole où on y retrouve plusieurs ethnies dont les plus dominants sont les Kotafon et les Adjas. On y trouve aussi les fon, les mina et les peulhs. Connue pour être la ville natale de l’immense Gnonas Pedro, grand artiste musicien de la salsa qui a fait partie du groupe mythique Africando (si vous êtes trop jeune pour connaître ce groupe de génie, demandez à vos parents) . On trouve donc dans cette ville, parmi le sites touristiques le musée dédié à sa mémoire, la Cathédrale St Pierre claver et quelques monuments qui représentent les fondateurs de cette ville. Avec plusieurs places publiques bien aménagé, Lokossa, reste une ville calme et attrayante qui communique à la fois avec le département du Couffo et le Togo.

Se rendre à Lokossa

Lokossa - © Visiter le Bénin
Lokossa – © Visiter le Bénin

Pour se rendre à Lokossa en quittant Cotonou, il suffit de vous rendre à l’une des gares du marché Dantokpa. Vous y trouverez des taxis de 5 places ou de 9 places mais rarement des bus. Le trajet depuis Cotonou dure environ deux heures voir trois. Le coût est de 3.000 Fcfa par passager sans surcharge. Cependant avec la crise de la Covid, le coût du transport est plutôt à la hausse afin de respecter les mesures barrières et la distanciation sociale.

Et toi, comment connais-tu Lokossa ?
Partages-le en commentaire !


Si vous avez aimé ce que vous avez lu (et seulement si vous avez aimé la qualité de l’article), vous êtes libre de nous laisser un LIKE ou un commentaire d’encouragement. Cela nous fera vraiment chaud au cœur et nous encouragera dans la parution d’articles toujours plus informatifs et utiles.

Si vous le souhaitez, vous pouvez accéder à plus de nos articles :

Vous cherchez un sujet précis ? Il y a actuellement autour de 100 articles.Dans ce cas, passez par : > Notre sélection d’articles par catégories <

Vous souhaitez trouver un article en dehors de cette petite sélection ?Consultez l’ensemble de nos articles : > Voir l’ensemble des articles <


Vous êtes également libres d’accéder à notre Page Facebook et notre Groupe Privé.

Digiprove sealDroits d'auteurs de ce site sécurisés par Digiprove © 2020 Lionel D

Etiquettes

Tourisme, Villes


À propos de l'auteur

Lionel

Auteur du blog Visiter le Bénin. Lit beaucoup, adore voyager et ne passe pas une journée sans apprendre quelque chose.


Vous aimerez peut-être aussi

A la découverte de Kandi, la cité des kandissounons

Banikoara, la cité des Bani Gansé

Sèmè-Podji, un carrefour entre l’artisanat et l’industrie

Soyez informés de nos articles en premier !

>