Les opérateurs mobiles au Bénin

A l’ère de WhatsApp, du Mobile Money et autre, le mobile est incontournable dans nos quotidiens. En fait, c’est la qualité de service des opérateurs mobiles -plus que la mobile- qui s’avère prépondérante. C’est particulièrement vrai au Bénin, quand les trafics ferrés, routiers et aériens ne sont pas aussi développés qu’ils pourraient l’être rendant parfois difficile les connexions familiales notamment inter régionales. 

La téléphonie au Bénin est en pleine expansion, avec 3 opérateurs mobiles, minimum nécessaire pour une concurrence saine favorable aux consommateurs. Deux compagnies sont privées et une compagnie de téléphonie, d’Etat. Dans les années 2010, on dénombrait plusieurs opérateurs mobiles au Bénin. Ainsi, il y avait le nigérian GlobalCom Limited et les béninois Bell Bénin et Libercom, filiale appartenant à la compagnie de téléphonie étatique Bénin Télécom. À ces trois s’ajoutent les géants Moov (filiale d’Etisalat et de Maroc Télécom) et le sud-africain MTN, qui contrairement aux trois premiers sont restés à ce jour les seules compagnies de téléphone en République du Bénin. 

L'Iroko, un arbre sacré du Bénin - Visiter-le-benin.com ©
L’Iroko, un arbre sacré du Bénin – Visiter-le-benin.com ©

Les opérateurs

Actuellement au Bénin, nous avons 3 compagnies de téléphones.

D’une part nous avons la compagnie de l’Etat : Bénin Télécom et d’autre part les deux opérateurs mobiles privés : MTN et MOOV.

Selon plusieurs études, les cinq dernières années au Bénin ont démontré que le secteur des GSM était en nette croissance. Croissance qui a connu un boom notamment grâce à Internet dans un premier temps, puis à la connexion 3G et récemment la 4G. Bénin Télécom qui est le garant de la fibre optique au Bénin, a joué un rôle considérable dans cette course à l’obtention d’un réseau de qualité. L’apparition des compagnies privées a d’ailleurs accru la concurrence et réduit les prix de communication.

Bénin Télécoms S.A.

L’OPT (Office des Postes et Télécommunications), qui regroupait les services de la poste et ceux des télécommunications au Bénin, fut dissous en 2004, laissant la place à deux institutions : La Poste du Bénin créé durant le mois de juin 2004 et Bénin Télécoms (BT) qui verra le jour, un mois plutôt, de la même année.

Le rôle de Bénin Télécoms fut ainsi d’assurer la relève en télécommunication. Rôle qu’effectuait jusque-là, la défunte Office des Postes et Télécommunications.

Bénin Télécoms Service est constitué des filiales telles que : Bénin Télécoms Infrastructures ou encore Libercom (opérateur mobile), qui comptait encore en 2015, environ 56 000 abonnées. Ces deux filiales de BT seront dissoutes en 2017, grâce à un décret présidentiel du chef de l’Etat, Patrice Talon. Ce décret est survenu dans le cadre d’une réforme du secteur des télécommunications et se justifie par la décision d’engager des partenaires externes afin de renforcer Bénin Télécoms et son actif. 

Bénin Télécoms est une société anonyme (S.A.), placée directement sous la coupole du Ministère de la communication, des technologies, de l’information et de la communication. Son capital est de 23 553 090 000 F CFA. La compagnie de téléphonie de l’Etat, dispose également d’un Conseil d’Administration et d’un effectif, d’environ 200 salariés.

Par ailleurs la mission primordiale de Bénin Télécoms est désormais de rendre accessible à toute personne se trouvant sur le territoire du Bénin un service qualitatif qui implique les technologies de l’information et de la communication (TIC). Le taux de couverture des opérateurs GSM s’est d’ailleurs dopé grâce au travail qualitatif de Bénin Télécoms ces dernières années. Ainsi le taux de couverture des GSM est estimé à plus de 90% selon la direction générale de la communication électronique et de la poste (DGCEP) en septembre 2011. Ce qui rapporte la couverture globale de la population à plus de 99,5%. 

La marque commerciale de Bénin Télécoms est « be. Télécoms ».

MTN

MTN-Bénin est la filiale du géant Sud-africain MTN SPACETEL, qui contrôle d’ailleurs entièrement la société de télécommunication béninoise. 

MTN Bénin est le leader des opérateurs mobiles au Bénin. Avec plus de 3 000 000 d’abonnées, MTN Bénin est en pleine expansion sur toute l’étendue du territoire béninois. 

Sa couleur fétiche est le « Yellow », le jaune. MTN Bénin offre à tous ses consommateurs des services de qualité tels que le haut débit internet avec la 4G, des communications à travers l’Afrique et le monde, de hautes qualités, à des tarifs réduits. Les initiales pour reconnaître un numéro MTN au Bénin sont les : 97, 96, 91, 69, 67, 66, 62, 60, 61 et 51.

De plus, MTN Bénin offres à ses abonnés des services bancaires, de transfert d’argent (Mobile Money en 2010), d’achats de biens et de services, de paiements rapides. La liste est loin d’être exhaustive. 

Malheureusement, les relations entre l’opérateur mobile MTN Bénin et l’autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP) ces dernières années restent conflictuelles. En effet, l’ARCEP a infligé au leader GSM du Bénin en 2019, une amende de 1,345 milliards de F CFA, pour non-respect des obligations relatives à l’exploitation de sa licence. L’opérateur mobile n’en est pas à sa première bavure. En 2016-2017, pour manquement du versement de quatre redevances , il fut également sommé de payer une amende de 134,4 milliards de francs CFA.

MTN œuvre également dans la philanthropie et le caritatif grâce à sa fondation, MTN FONDATION, et encourage l’entreprenariat de la jeunesse à travers plusieurs concours organisés chaque année. Le chiffre d’affaires annuel moyen de MTN dépasse 100 milliards de francs CFA.

Le directeur actuel de MTN BENIN est Monsieur Stephen Blewett.

MOOV-BENIN

Filiale du marocain Maroc Télécoms et du géant Émiratis, Etisalat, Moov est installé au Bénin sur un fond conflictuel avec Telecel, il y a une dizaine d’années. Cette dernière fut englouti par Etisalat Bénin S.A. (MOOV Bénin). Deuxième réseau en matière d’abonnées derrière MTN Bénin, le groupe Etisalat est devenu un sérieux concurrent ces dernières années au baron des télécoms sud-africain. 

Les offres de MOOV Bénin sont souvent semblables à celles de MTN Bénin. Une concurrence féroce semble être mise en place, en terme d’offres internet, de communications et de divers services. Les abonnées MOOV sont reconnaissables grâce aux préfixes : 99, 98, 95, 94, 65, 64. Récemment MOOV Bénin a innové en lançant le premier paiement de masse avec ou sans numéro de téléphone. Ce service a pour objectif de payer plusieurs bénéficiaires en lot et profiterait surtout aux populations rurales du Bénin qui sont plus de 50% au Bénin.

En 2019 Moov Bénin et MTN ont obtenu de la part du gouvernement une nouvelle licence d’exploitation assortie d’un nouveau cahier de charges. Ce dernier cadre selon le gouvernement béninois avec la nouvelle loi sur le numérique en République du Bénin. En vote du 13 juin 2017.  Dans un communiqué, le Conseil des ministres justifie les nouveaux cahiers de charges : « Les cahiers de charges serviront notamment de référence et permettront la facilitation de la mise en œuvre des règles de régulation ».

La couleur phare du réseau « MOOV ou ETISALAT » est un vert clair.  Il existe également depuis 2012 une fondation « Fondation ETISALAT » qui intervient sur l’ensemble du territoire béninois et vient essentiellement aux couches défavorisées notamment les enfants, les femmes et les personnes à mobilité réduite. Le directeur général de Moov Bénin est Monsieur Ahmed EL ATTAT.

L’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et de la Poste

L’instance suprême chargée de contrôler et de réguler les activités des GSM au Bénin est l’ARCEP. Ce dernier a pour attributs :

  • Instruire les requêtes de licences à demande du ministère chargé des communications électroniques, donner une suite de refus ou d’acception sur les requêtes de licences.
  • Proposer et instruire les procédures d’attributions de licences par à appel à concurrence.
  • Préparer à la demande du ministère de tutelle des cahiers de charges assortis aux licences.
  • Réceptionner les déclarations préalables, pour toute activité de communications électroniques ne relevant pas du régime des autorisations et des licences.
  • Fixer les conditions d’octroi des licences et des autorisations.
  • Fixer les règles et les modalités pour l’octroi des licences.

Depuis le mercredi 31 juillet 2019, sur décision du Conseil des Ministres, présidé par le chef de l’Etat Patrice Talon, le nouveau secrétaire général de l’ARCEP BENIN est Monsieur Hervé Coovi GUEDEGBE, pour une durée de 5 ans.


Si vous avez aimé ce que vous avez lu (et seulement si vous avez aimé la qualité de l’article), vous êtes libre de nous laisser un LIKE ou un commentaire d’encouragement. Cela nous fera vraiment chaud au cœur et nous encouragera dans la parution d’articles toujours plus informatifs et utiles.

Si vous le souhaitez, vous pouvez accéder à plus de nos articles :

Vous cherchez un sujet précis ? Il y a actuellement autour de 100 articles.Dans ce cas, passez par : > Notre sélection d’articles par catégories <

Vous souhaitez trouver un article en dehors de cette petite sélection ?Consultez l’ensemble de nos articles : > Voir l’ensemble des articles <


Vous êtes également libres d’accéder à notre Page Facebook et notre Groupe Privé.

Etiquettes

Pratique


À propos de l'auteur

Lionel

Auteur du blog Visiter le Bénin. Lit beaucoup, adore voyager et ne passe pas une journée sans apprendre quelque chose.


Vous aimerez peut-être aussi

Calendrier des jours fériés 2021 du Bénin

7 Bibliothèques et Librairies au Bénin

Fonctionnement de l’appareil politique au Bénin

Soyez informés de nos articles en premier !

>