La Gaani, fête identitaire des Baatombus

  • Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • La Gaani, fête identitaire des Baatombus

Si le 1er Janvier marque le début de l’année selon le calendrier grégorien, chez les Baatombus, c’est la Gaani qui marque la fin et le début d’une nouvelle année. Fête identitaire de cette ethnie principale du nord bénin, la Gaani est l’une des plus grandes fêtes culturelles célébrées au Bénin et la plus grande au nord.

C’est un moment de réjouissance, de communion et de fraternité entre tous les Baribas, qu’ils vivent au Bénin ou au Nigeria et entre les Baribas et certains peuples réunis par l’histoire tels que les Boo,  les Dendis et les Peulhs.

La Gaani – © Visiter le Bénin

Origine et signification de la Gaani

L’origine de la Gaani remonte à plusieurs siècles.  La Gaani est inspirée du mahouloud et ceci grâce aux premiers dendis venus à Nikki. En effet,  arrivés à Nikki, ces personnes se sont dirigées au palais royal de Nikki. En réalité, ils ne pouvaient pas s’installer à Nikki sans la permission du roi. Le Roi de Nikki a répondu favorablement à leur demande, car il y voyait son intérêt et celui de son royaume.

En effet, les Dendis sont un peuple ayant une grande affinité pour le commerce. Ils pouvaient donc par le commerce développer Nikki et en faire une destination convoitée. Les Dendis se sont installés à Nikki et ont exercé progressivement leurs activités économiques. Entre temps, les leurs sont venus les rejoindre et ils étaient devenus une grande communauté.

Quand s’approchait la fête commémorative de la naissance du prophète Mahomet appelée Mahouloud, ils allèrent à nouveau voir le roi de Nikki. Cette fois-ci, c’était pour demander la permission de faire la Gaani (danser, se réjouir en langue dendi) en l’honneur de leur prophète. Le roi vu que c’était une  idée géniale  et leur accorda la permission.

La Gaani – © Visiter le Bénin
La Gaani – © Visiter le Bénin

Il dit << Étant donné que nous avons eu victoire sur nos ennemis et que nous vivons dans la quiétude depuis une bonne période, nous allons aussi  nous réjouir de cela et rendre hommage à nos ancêtres>>

Il dit aux siens, <<tel jour comme la communauté musulmane, nous allons nous réjouir, nous allons aussi faire la gaani, cette réjouissance s’appelle Gaani. >> C’est ainsi que la Gaani fut instituée. Et c’est d’ailleurs ce pourquoi elle est fêtée à la même période que le mahouloud. La Gaani symbolise donc la victoire des baribas sur leurs ennemis et le début du nouvel an. 

La Gaani – © Visiter le Bénin

Comment se célèbre la  Gaani? 

La fête identitaire des baatombu, se déroule pendant deux jours. Le premier jour est appelé Sonnirou ( c’est le jour principal de la fête) et le second jour est appelé Kayessi ( jour secondaire ). 

C’est pendant le premier jour qu’il y a plus d’hostilités et c’est à ce jour que les participants de la Gaani s’intéressent.  Le jour du sonnirou, le roi de Nikki monte sur un cheval et fait un parcours rituel. C’est d’ailleurs ce pourquoi on parle de sonnirou qui signifie conduire un moyen de déplacement. Il s’agit ici du cheval. 

La Gaani – © Visiter le Bénin

Une fois le roi monté sur le cheval, la première étape de son parcours s’appelle le Démanu . C’est  chez l’imam de la mosquée centrale de Nikki. Ensuite, il va au lieu où se préparaient les guerres appelé tem yanku bakaru.  Il se rend après à Dakirou ( tombeau de SERO BETETE et de sa sœur BAKE DOUWE ) puis à Bantiarou( tombeau de KPE LAFIA Gambarou souaro ).

Après avoir quitté le Bantiarou, la prochaine étape du Sinaboko ( empéreur de Nikki) est  l’ancien palais de Danri réhabilité aujourd’hui à titre de musée. Après cela, on assiste au premier passage de son altesse devant les tambours sacrés à 15 h précise : c’est la sixième étape du parcours.  La 7 ième étape est le Bampkilou ( tombeau de KPE GUNU GABAWUKO) et s’ensuit à 15h 15 min, le retour de son altesse devant les tambours sacrés

A Ce  second passage devant les tambours sacrés, l’empereur salue les officiels et l’assistance, dans l’enceinte du palais royal, puis s’installe enfin dans la case ronde. C’est ce qui marque le lancement  officiel des rituels devant les tambours sacrés et  des réjouissances. On assiste pendant ce jour à des danses traditionnelles et à des beaux spectacles offerts par des cavaliers. 

Quant à la kayessi (deuxième jour), elle est surtout marquée par la cérémonie de baptème des princes et princesses wassangaris. Le baptème se fait par le rasage des têtes de ces princes et princesse par la Gnon Kogui (sœur du roi). On attribue un nom wassangari au nouveaux  baptisés qui n’en portaient pas. Pendant ce jour, il se déroule également  une séance de concertation et de bilan de l’année écoulée au palais impérial, réunissant ministres de l’empereur, dignitaires, princes et chefs traditionnels. 

Quand et où se célèbre la Gaani?

Il est impossible de situer dans le calendrier grégorien la date à laquelle se célèbre la fête de gaani tous les ans.

La Gaani, comme tous les autres fêtes traditionnelles en milieu Baribas se déroule suivant le calendrier lunaire. Selon le calendrier bariba, la gaani se déroule le 12 ieme jours du  troisième mois lunaire. Le calendrier lunaire à 11 jours de moins que le calendrier grégorien. Alors, si vous  ne maîtrisez pas le calendrier lunaire, vous pouvez vous situer sur le calendrier grégorien pour déterminer là date de la Gaani  édition 2020 en faisant une soustraction de 11 jours sur l’ancienne date.

La Gaani – © Visiter le Bénin

Il faut préciser que la fête de la Gaani n’est pas célébrée exclusivement à Nikki. Elle se fête également à Bouay (Bembèrèkè), à Kika, à Kouandé, à Zougou Kpantrossi (gogounou). Toutefois, on ne peut célébrer la Gaani dans ces localités avant la célébration officielle à Nikki. C’est à Nikki que se trouve le  plus grand souverain Bariba et Boo (le sinaboko) et les autres souverains lui doivent allégeance.

Depuis plusieurs années déjà, la foire de la Gaani est organisée à Nikki ainsi que de nombreuses conférences sur toutes sortes de thématiques pendant la période de la Gaani. Ces conférences se déroulent dans une grande salle appelée « La maison de la Gaani ».

N’oublions pas également les concerts, les matchs de football et les autres jeux traditionnels qui font de la Gaani un moment très palpitant.

Et toi, connaissais-tu la Gaani ? As-tu eu la chance d’en vivre une ?
Partages-le en commentaire !


Si vous avez aimé ce que vous avez lu (et seulement si vous avez aimé la qualité de l’article), vous êtes libre de nous laisser un LIKE ou un commentaire d’encouragement. Cela nous fera vraiment chaud au cœur et nous encouragera dans la parution d’articles toujours plus informatifs et utiles.

Si vous le souhaitez, vous pouvez accéder à plus de nos articles :

Vous cherchez un sujet précis ? Il y a actuellement autour de 100 articles.Dans ce cas, passez par : > Notre sélection d’articles par catégories <

Vous souhaitez trouver un article en dehors de cette petite sélection ?Consultez l’ensemble de nos articles : > Voir l’ensemble des articles <


Vous êtes également libres d’accéder à notre Page Facebook et notre Groupe Privé.

Etiquettes

Culture, Evènement, Nord Bénin


À propos de l'auteur

Lionel

Auteur du blog Visiter le Bénin. Lit beaucoup, adore voyager et ne passe pas une journée sans apprendre quelque chose.


Vous aimerez peut-être aussi

A la découverte de Kandi, la cité des kandissounons

A la découverte de Kandi, la cité des kandissounons

L’ordre de naissance et les noms en bariba

L’ordre de naissance et les noms en bariba

Banikoara, la cité des Bani Gansé

Banikoara, la cité des Bani Gansé

Soyez informés de nos articles en premier !

>