Banikoara, la cité des Bani Gansé

A 550 kms de la capitale économique du Bénin (à vol d’oiseau) et près de 700 kms par la RNIE2, au nord-ouest du pays, dans le département de l’Alibori, se situe Banikoara, la cité des Bani Gansé ! Dans un passé très lointain, on disait Bani-Kparou ce qui veut dire en français, la ville ou le village de Bani. Mais le colon a préféré dire Banikoara plutôt que Bani kparou. Parlez du Bénin sans passer en revue la cité des Bani Gansé serait un crime qu’on ne peut se pardonner. Pourquoi ? Vous le découvrirez dans les prochaines lignes. D’abord, commençons par la situation géographique de la commune de Banikoara.

Banikoara, à la découverte de la cité des Bani Gansé - © Visiter le Bénin
Banikoara, à la découverte de la cité des Bani Gansé – © Visiter le Bénin

Où se situe la commune de Banikoara et quelles sont les personnes qu’on y retrouve?

Comme nous l’avons déjà évoqué à l’entame, la commune de Banikoara se situe au nord ouest du département de l’Alibori. Elle est limitée au Sud par la commune de Gogounou et de Kérou, au nord par la commune de Karimama, à l’est par la commune de Kandi et à l’ouest par la république du Burkina Faso . Elle s’étend sur une superficie de 4.383 km2. Selon le dernier recensement général de la population, Banikoara comptait en 2013, 246.575 habitants soit 56 habitants par Km2

Banikoara, à la découverte de la cité des Bani Gansé - © Visiter le Bénin
Banikoara, à la découverte de la cité des Bani Gansé – © Visiter le Bénin

La population de Banikoara est une population très accueillante. Elle est une population composée essentiellement de Bariba et de Peuls. Par ailleurs on y retrouve également, les ethnies venues du Niger (les zarmas) et surtout du Burkina-Faso (Gourmantché). Cette réalité se justifie par la proximité de la commune avec le sahel. 

L’activité principale exercée par les habitants de cité des Bani Gansé est l’agriculture. Le coton est le produit le plus cultivé. Ensuite, viennent le maïs et le sorgho. L’élevage est également une activité non moins négligeable dans la commune. 

Banikoara, à la découverte de la cité des Bani Gansé - © Visiter le Bénin
Banikoara, à la découverte de la cité des Bani Gansé – © Visiter le Bénin

Organisation administrative de la commune

Banikoara compte 64 villages ou quartiers de ville pour 10 arrondissements. Les arrondissements sont : Founougou, Gomparou, Sompérékou, Sompéroukou, Soroko, Goumonri, Tourou, Kokera, Ounet et Kokiborou. L’actuel Maire de la commune est Tamou Bio Saroko. Il a été maire pour la première fois en 2015 et reconduit aux élections passées de 2020.

Banikoara, la première source du coton béninois.

Le Bénin étant un pays ne disposant pas de véritables ressources minières, son économie est alors basée essentiellement sur les ressources fiscales. Toutefois, l‘agriculture lui vient en renfort grâce au Coton qui est le premier produit agricole de rente au Bénin. 

La contribution du coton à l’économie béninoise s’accroît d’année en année car les efforts quand à sa production se multiplient davantage. En 2017, le Bénin était le quatrième pays producteur de coton du continent africain. Mais déjà en 2020, il occupe la première place avec plus de 700.000 tonnes de coton produits

Et nous ne pouvons parler du coton Béninois sans évoquer Banikoara. En effet la cité des Banigansé fait partie des plus grandes communes productrices ou plutôt le premier producteur de coton devant certaines communes comme Gogounou et Kérou. A Banikoara, la production du coton ne connait ni hommes ni femmes encore moins jeunes. Toutes les catégories de personnes s’y intéressent et s’adonnent  vivement.

Banikoara, à la découverte de la cité des Bani Gansé - © Visiter le Bénin
Banikoara, à la découverte de la cité des Bani Gansé – © Visiter le Bénin

Si vous êtes amoureux du paysage, visitez Banikoara surtout dans la période de juillet à août et vos yeux vont se régaler en voyant des  champs du fameux or blanc s’étaler à perte de vue.

Potentialités touristiques de Banikoara

L’attrait de la commune de Banikoara ne se limite pas uniquement à l’or blanc. En effet la cité des Bani Gansé est plutôt un concentré de ressources touristiques. 

Dans la cité des Bani-gansé, vous pouvez visiter particulièrement :

– Le Parc national du W : le parc couvre une superficie de 50200 ha et s’étend de l’Atacora à l’Alibori. Là-bas vous verrez de vos propres yeux, certaines espèces animales que vous aurez du mal à trouver ailleurs au Bénin ou que vous ne trouverez même plus. Il s’agit par exemples des hyènes tachetées, les hippopotames, les antilopes, les cobs, les lions, guépards et plusieurs espèces d’oiseaux

– La chute d’eau de Koudou à Founougo : elle est située dans le Parc W.  Là-bas, vous vivrez une expérience inoubliable. Un accueil chaleureux vous sera réservé. N’hésitez surtout pas à passer vos nuits dans les bungalows en bois et vous faire bercer par les vocalises des lions.

 Dans l’arrondissement de Soroko, Vous pouvez également visiter les campements de chasse . Et si vous êtes vraiment  passionnés par la chasse, vous pouvez pratiquer la chasse sportive dans la zone cynégétique. La Gaani, fête identitaire des baatombus ainsi que les manifestations culturelles des groupes ethniques présents dans la commune fait drainer également du monde dans la cité des Bani Gansé. Elle abrite également un lycée technique où l’on forme chaque année des centaines de jeunes dans les filières de l’agriculture et de l’élevage.

Banikoara, à la découverte de la cité des Bani Gansé - © Visiter le Bénin
Banikoara, à la découverte de la cité des Bani Gansé – © Visiter le Bénin

Climat et meilleurs  périodes pour aller à Banikoara 

Le climat de Banikoara est un climat de savane avec hiver sec selon la classification de Köppen. La température moyenne de Banikoara est de 27, 8°c et les précipitations sont moyenne de 904,9 mm. 

Vous pouvez aller à Banikoara dans les mois de septembre, d’octobre, de décembre, janvier, février et mai. 

Se rendre à Banikoara

Vous pouvez vous rendre sur Banikoara avec la compagnie Confort lineBaobab express ou une compagnie qui fait le trajet Bénin-Niger. Avant l’avènement du Covid 19, le coût de transport variait entre 8.000 F CFA et 12.000 F CFA selon la compagnie .

Mais en raison des gestes barrières contre le coronavirus, le prix du transport a presque doublé.

Mais peu importe ce que le déplacement sur Banikoara vous coutera financièrement, nous avons la ferme certitude que cela ne saura égaler le plaisir que vous éprouverez à la découverte de la cité des Bani Gansé.

Et toi, as-tu déjà eu l’occasion de visiter Banikoara ?
Partages-le en commentaire !


Si vous avez aimé ce que vous avez lu (et seulement si vous avez aimé la qualité de l’article), vous êtes libre de nous laisser un LIKE ou un commentaire d’encouragement. Cela nous fera vraiment chaud au cœur et nous encouragera dans la parution d’articles toujours plus informatifs et utiles.

Si vous le souhaitez, vous pouvez accéder à plus de nos articles :

Vous cherchez un sujet précis ? Il y a actuellement autour de 100 articles.Dans ce cas, passez par : > Notre sélection d’articles par catégories <

Vous souhaitez trouver un article en dehors de cette petite sélection ?Consultez l’ensemble de nos articles : > Voir l’ensemble des articles <


Vous êtes également libres d’accéder à notre Page Facebook et notre Groupe Privé.

Etiquettes

Nord Bénin, Tourisme, Villes


À propos de l'auteur

Lionel

Auteur du blog Visiter le Bénin. Lit beaucoup, adore voyager et ne passe pas une journée sans apprendre quelque chose.


Vous aimerez peut-être aussi

A la découverte de Kandi, la cité des kandissounons

L’ordre de naissance et les noms en bariba

Le Donkourou, la fête du feu

Soyez informés de nos articles en premier !

>