Plat typique du Bénin : la sauce gombo

  • Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Plat typique du Bénin : la sauce gombo

Allons tout de suite à la découverte d’un incontournable du paysage culinaire du Bénin : la sauce gombo. Le gombo est un légume présent sous d’autres latitudes, dans la cuisine de la Louisiane, de L’Inde ou du Liban pour ne citer que ceux là et bien sûr il joue un rôle important dans la gastronomie africaine.

Même si on peut trouve ailleurs en Afrique la sauce gombo, il faut dire que chaque recette a sa particularité. Celle du sud Sénégal, qui est un plat traditionnel des Diolas et qui s’appelle Soupou Kandia inclue de l’huile de Palme et se mange avec du riz blanc. Ce qui n’est pas doublement pas le cas dans celle que nous allons voir ici, sans huile de palme et qui se mange (la plupart du temps) avec notre pâte national.

La sauce gombo au Bénin, s’appelle « Févi ». On retrouve le « Févi » comme une sauce populaire au Nord ou encore au Sud du pays. A vos fourneaux, on va se régaler !!!

 Un légume particulier

Tout d’abord, revenons un peu sur le gombo. Le gombo jouit d’une réputation particulière. En effet, contrairement à certains légumes, dont la culture est limitée uniquement à certaines régions particulièrement, le gombo se cultive un peu partout sur le globe. Ainsi le légume est bien connu aussi bien dans le continent européen, que sur le continent asiatique et une partie du proche Orient en passant par l’Amérique Latine et les Antilles. En 2004, le Bénin en produit environ 86 000 T, soit environ 2% de la production mondiale. 

Outre sa disponibilité un peu partout, la particularité du gombo provient de sa texture particulière et les composés nutritifs qu’il contient. De même au-delà de la gastronomie, le gombo est également utilisé, au Bénin dans le milieu médical et sert même à un usage artisanal et industriel, dans les pays industrialisés, en servant notamment comme agent de collage par exemple, dans la fabrication du papier glacé.

Usage alimentaire du gombo au Bénin et propriétés nutritionnelles

Au Bénin, le gombo est consommé tout au long de l’année. Le gombo se mélange à d’autres légumes et épices. Ainsi, on le combine au Sud avec de la tomate et de l’oignon. Au centre on l’associe généralement à l’igname pillée ou cuite. Sous d’autres cieux, le gombo se marie avec le vinaigre, le curry, le poivron, etc.

Le gombo est aussi utilisé dans la préparation de sauces accompagnées de viandes rouges et blanches. La sauce de gombo accompagne, quant à elle, plusieurs plats au Bénin. Du riz, aux différentes pâtes du paysage culinaire béninois (maïs, Akassa, Télibo, …).

Les propriétés nutritionnelles de la sauce gombo, grâce au gombo sont multiples. 

  • Le gombo limite l’action des radicaux libres grâce à son fort pouvoir antioxydant. 

De plus, il contient de nombreux nutriments qui participent au bon fonctionnement du système immunitaire :

  • Le manganèse, qui participe à la prévention des dommages causés par les radicaux libres ;
  • Le magnésium, qui réduit la fatigue et dont l’action est améliorée par la vitamine B6 ;
  • Le fer, qui permet le transport de l’oxygène dans les cellules par le biais de l’hémoglobine ;
  • Le cuivre, qui protège les cellules contre le stress oxydatif ;
  • Permet le contrôle du diabète, grâce à son faible indice glycémique et son importante quantité de fibres solubles, qui limitent l’absorption des glucides ;
  • Diminue le niveau de sucre dans le sang ;
  • Réduit le taux de mauvais cholestérol, grâce, aux fibres solubles qu’il contient et protège des maladies cardiovasculaires ;
  • Réduit les symptômes de l’asthme grâce également à ses antioxydants ;
  • Le gombo est une importante source de vitamine C et stimule la création des globules blancs qui sont indispensables contre les infections ;
  • Contient de la vitamine B9 qui est essentielle au renouvellement cellulaire ;
  • Le gombo contient les vitamines A, B (B1, B2, B6), du Zinc et du Calcium.

Comment préparer la sauce Gombo

Tout d’abord, il n’ y a pas une façon de faire. La préparation peut varier notamment en fonction de l’endroit et des particularités régionales. Voici comment elle se prépare à Cotonou et dans les grandes zones urbaines du Sud du Bénin. 

Pour 3 à 4 personnes, commencer par réunir les ingrédients suivants :

  • 200 g gombos ;
  • 2 poissons fumée ;
  • 400 g de bœuf, coupés en cubes ;
  • 2 bouillons de cube ;
  • Poivre, feuilles de laurier
  • 150 ml d’huile d’arachide ou de palme ;
  • Du sel ;
  • Du bicarbonate
  • Une gousse d’ail
  • 2 oignons, tranches ;
  • Du piment frais ;
  • 1l d’eau.

La préparation proprement dite

  • Couper les gombos en longueur puis en largeur afin d’obtenir de très petits dés. 
  • Moudre la moitié d’un oignon avec de l’ail
  • Bien rincer les morceaux de viande de bœuf découpés en cubes puis assaisonner avec une partie de la pâte d’ail et d’oignon, une feuille de laurier, une pincée de poivre, du sel et une cuillérée d’huile. Cuire la viande assaisonnée durant 30 minutes, dans une marmite sur un feu doux en ajoutant de l’eau proportionnellement à la viande. 
  • Une fois cuits, retirer les morceaux de viande de bœuf et mettre de côté le bouillon obtenu.
  • Laver les poissons fumés, enlever les arêtes et les découper en morceaux.
  • Bouillir ½ L d’eau et y ajouter une pincée de bicarbonate. Puis verser le gombo dans l’eau bouillante et battre le tout à l’aide d’un fouet, jusqu’à obtention d’une mousse à la surface.
  • Laisser bouillir 4 minutes en surveillant le débordement du gombo.
  • Puis battre à nouveau au fouet en rajoutant une partie du bouillon de la viande assaisonnée, le restant de la pâte d’ail et d’oignon, du poivre, de l’huile de palme, du sel et un piment.
  • Bien remuer et laisser mijoter durant 4 minutes.
  • Rajouter enfin les morceaux de viande et les poissons.
  • Laisser mijoter une dizaine de minutes en remuant de temps à autres
  • Votre sauce gombo est prête et bien gluante. Vous pouvez servir avec une pâte de votre choix ou encore du riz.

Comme pour la sauce astrokui, l’aspect gluant de la sauce gombo est souvent déroutant pour les non connaisseurs. Certaines personnes ont besoin que ce qu’elles mangent soient très sexy-mignon dans leurs assiettes pour avoir envie.
Ce ne sera malheureusement pas le cas pour la sauce gombo. De plus, il ya un certain coup de main à prendre si vous voulez la manger à la main avec de la pâte.

Mais, croyez-moi, si vous dépassez le visuel et le coup de main, c’est un véritable délice.

Bon appétit !!!!

Note : Cet article, le texte ainsi que les photos marquées d’un copyright sont la propriété exclusive de Visiter le Bénin. En réutilisant ce contenu sans accord, vous vous exposez à des poursuites. Merci de nous contacter, pour toute utilisation.

Et toi, comment aimes-tu manger la sauce gombo ?
Partages-le en commentaire !


Si vous avez aimé ce que vous avez lu (et seulement si vous avez aimé la qualité de l’article), vous êtes libre de nous laisser un LIKE ou un commentaire d’encouragement. Cela nous fera vraiment chaud au cœur et nous encouragera dans la parution d’articles toujours plus informatifs et utiles.

Si vous le souhaitez, vous pouvez accéder à plus de nos articles :

Vous cherchez un sujet précis ? Il y a actuellement autour de 100 articles.Dans ce cas, passez par : > Notre sélection d’articles par catégories <

Vous souhaitez trouver un article en dehors de cette petite sélection ?Consultez l’ensemble de nos articles : > Voir l’ensemble des articles <


Vous êtes également libres d’accéder à notre Page Facebook et notre Groupe Privé.

Etiquettes

Gastronomie, plats


À propos de l'auteur

Lionel

Auteur du blog Visiter le Bénin. Lit beaucoup, adore voyager et ne passe pas une journée sans apprendre quelque chose.


Vous aimerez peut-être aussi

Le Blèfoutou ou encore Fruit à pain

Le Tévi, l’igname frite incontournable

La Sauce Moyo, simple, rapide et surtout délicieuse

Soyez informés de nos articles en premier !

>