Se rendre à Niamey à partir de Cotonou

  • Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Se rendre à Niamey à partir de Cotonou

Niamey, capitale du Niger est située à plus de 1.000 kms de notre capitale. Niamey est une destination très prisée par les Béninois, la plupart y vont pour le commerce et d’autres pour rendre visite à des amis ou familles. Beaucoup de nigériens vivent aussi au Bénin ce qui explique la fréquence de départ des bus pour cette destination. Au Bénin, plusieurs compagnies de transport desservent cette ligne à savoir : STEM, STIFF, SONEF, SNTV. Mais le trajet par voie aérienne est aussi fréquent.

Drapeau du Niger

Niamey par voie aérienne

Il est possible de se rendre à Niamey par voie aérienne. Il faudra prendra départ de Cotonou pour faire ce trajet. Les compagnies qui desservent Niamey en partance du Bénin sont entre autres Air Côte d’ivoire avec un escale à Abidjan, Rwandair ; Air France notamment les Jeudis soir.

Le coût du trajet varie en fonction de la période mais se retrouve rarement en dessous de 200.000 F CFA. Le trajet dure en moyenne 3 heures de temps avec escale et tourne autour de 710 kms et moins d’une heure trente sans escale.

Niamey par voie terrestre

Choisir de se rendre à Niamey par la voie est un voyage long et intéressant auquel il faut se préparer. De prime abord, il faut savoir que quitter Cotonou pour se rendre à Niamey c’est traverser le Bénin sur la toute sa longueur avant d’entrer dans le Niger. Plusieurs options se présente. La première option est le voyage par bus. Long de 26 heures avec trois grands arrêts, ce mode de voyage est le moins coûteux et plusieurs compagnies de voyage proposent ce trajet.

Si vous voulez vous y rendre en bus, il faudra prévoir entre 20.000 et 25.000 F CFA pour l’aller seul. Les compagnies comme STEM, STIF, font le trajet chaque jour il y a un départ de Cotonou. Le départ varie d’une compagnie à une autre mais en général, les bus prennent départ vers 16 heures de Cotonou. Le premier arrêt s’effectue à Bohicon, dans le centre du Bénin pour permettre aux voyageurs de reprendre des forces et faire un arrêt aux toilettes, si besoin.

Ensuite, le second arrêt est parfois marqué à Dassa pour que les musulmans fassent la prière du soir et si possible rattraper les prières de la journée. Cet arrêt n’est pas conventionnel et ne permet pas de se ravitailler en vivre.

Le troisième arrêt se fait à Parakou, la ville phare du Nord pour embarquer de nouveau passager et faire descendre certains passagers et changer parfois de Chauffeur. Une fois le départ pris de Parakou, cap sur Malanville où se trouve la frontière entre le Bénin et le Niger. A ce niveau, les passagers descendent pour les formalités douanières au poste du Bénin puis au poste du Niger.

Au niveau du poste du Niger, une fois les formalités terminées, il faudra attendre le levée du jour hors des bus pour que les douaniers vérifient le contenu des bagages et dédouane les marchandises au besoin. Vers 7 heures du matin en fonction du premier bus arrivée, le trajet commence à l’intérieur du Niger. Préparez-vous déjà à passer quelques heures de trajet tumultueux.

La voie qui quitte la frontière du côté du Niger n’est pas très praticable. Il faudra compter au moins 3 heures de trajet sur cette voie dégradée avant de trouver une voie meilleure pas loin de Niamey. En quittant Cotonou à 16h, vous serez à Niamey le lendemain vers 14h. Parfois le trajet peut être plus long car certaines compagnies passent par Ouagadougou la capitale du Burkina Faso avant de se rendre à Niamey.

Ce trajet là dure autour de 28 heures. Mais ne change en rien le coût du transport. Cependant l’état de la voie est meilleur lorsque l’on se rend à Niamey par la frontière Burkina-Faso – Niger. Il est aussi possible de louer un véhicule pour faire le trajet ou encore de partir à Niamey avec votre véhicule personnel. Il faudra s’assurer que les pièces du véhicule sont à jour et s’informer sur les formalités nécessaires de douane avant de prendre la route pour Niamey.

N’oubliez pas de vous arrêter en chemin pour visiter les grandes villes du Bénin sur le chemin.

Le trajet en deux jours

Pour ne rien perdre de ce beau voyage puisque le voyage direct en bus se fait à la nuit tombée, il existe un autre moyen pour ne rien rater du paysage et des villes à parcourir avant d’arriver à la fin du voyage. Vous pouvez prendre un bus de Cotonou pour Parakou tôt le matin. Vers 13 heures vous serez déjà à Parakou la cité des Kobourou. Vous aurez donc le temps de vous reposer, de parcourir la ville et de bien vous reposer dans l’un des nombreux hôtels de la ville.

Le lendemain matin tôt avec la compagnie Baobab, il est possible de se rendre à Malanville après 4 heures de route. Une fois à Malanville, vous pouvez vous embarquer dans l’un des taxis qui va à Niamey ou encore dans d’autres bus. Ce trajet est moins stressant et vous évite de ne pas vous doucher pendant 24 heures. Toutefois, ce trajet risque d’être plus coûteux qu’un trajet direct.

Et toi, as-tu déjà eu l’occasion de te rendre au Niger ?
Partages-le en commentaire !


Si vous avez aimé ce que vous avez lu (et seulement si vous avez aimé la qualité de l’article), vous êtes libre de nous laisser un LIKE ou un commentaire d’encouragement. Cela nous fera vraiment chaud au cœur et nous encouragera dans la parution d’articles toujours plus informatifs et utiles.

Si vous le souhaitez, vous pouvez accéder à plus de nos articles :

Vous cherchez un sujet précis ? Il y a actuellement autour de 100 articles.Dans ce cas, passez par : > Notre sélection d’articles par catégories <

Vous souhaitez trouver un article en dehors de cette petite sélection ?Consultez l’ensemble de nos articles : > Voir l’ensemble des articles <


Vous êtes également libres d’accéder à notre Page Facebook et notre Groupe Privé.

Etiquettes


À propos de l'auteur

Lionel

Auteur du blog Visiter le Bénin. Lit beaucoup, adore voyager et ne passe pas une journée sans apprendre quelque chose.


Vous aimerez peut-être aussi

Quiz Spécial 1 an

Calendrier des jours fériés 2021 du Bénin

Le Blèfoutou ou encore Fruit à pain

Soyez informés de nos articles en premier !

>