Djougou, la ville la plus peuplée du septentrion

  • Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Djougou, la ville la plus peuplée du septentrion

Parakou est certes la plus grande ville du septentrion, mais Djougou appelée aussi la cité des Kpétoni, reste et demeure la ville la plus  peuplée de cette région

Chef lieu du département de la Donga, la cité des Kpétoni est située à 461 kms de Cotonou. Elle couvre une superficie de 3.966 km2. Elle est limitée au Sud par la commune de Bassila, au nord par la commune de Kouandé et de Wassa-Péhunco, à l’est par les communes de Sinendé de Parakou et de N’Dali et de Tchaourou et enfin à l’ouest par Copargo et Ouaké

Le relief de Djougou est accidenté  Sur l’année, la température moyenne à Djougou est de 27.2°C 

Histoire du royaume de Djougou 

A l’origine la localité était  une forêt. Selon certaines sources, Djougou est la déformation par le colonisateur français de l’expression dendi « zougou-zougou » qui signifie littéralement<< tréfonds de la forêt>>.  Le royaume de Djougou   a été fondé par Tambassana Djarra au 15ième siècle plus précisément vers 1480. Ce dernier est venu du Mali. Il a été  succédé par Abourdjina Djarra.

Il fut succédé à son tour par Prem-Préni Djarra, et Boussoutani Djarra fut le dernier roi de Djougou venu de la lignée des Djarra. En effet, l’intronisation de ce dernier a suscité des jalousies au sein même des Djarra et Boussoutani fut assassiné en 1749.  A sa mort , trois personnes issues du clan Djarra ont été intronisés successivement. Mais, ces derniers ont tous été fauchés par la mort, la même année.  

Pris de peur, après maintes réflexions, les Djarra ont décidé d’introniser leur neveu gourmantché Kouroungou. C’était en 1750. Ce dernier avait autant peur de mourir que ces trois cousins. Il décida donc de s’enfuir. Mais on le rattrapa et on lui mit des écueils au pieds afin de l’immobiliser dans un champs réduit.

Il resta dans ce champs un moment avant d’être ramené à Kilir pour être  définitivement intronisé roi. Aujourd’hui, le port de ces écueils est devenu une tradition à la nomination d’un nouveau roi. Le nouveau roi est obligé de les porter et de s’isoler dans un sanctuaire édifié à cet effet au palais pendant trois mois au plus avant d’être intronisé définitivement.

C’est ainsi que la royauté de Djougou quitta les Djarra. Notons que 15 rois issus de la lignée des Djarra ont régné pendant 270 ans. Toutefois, aujourd’hui c’est au sein des Djarra qu’on désigne le chef de terre (roi de sassirou). Le palais Royal de Djougou se situe à Kilir. L’actuel Roi de Djougou est sa majesté Kpétoni Koda 6.

La population de Djougou

Selon le dernier recensement de la population, la commune de Djougou comptait en 2013, 267 812 habitants. Elle est peuplée en majorité du groupe social culturel Yom-Lokpa qui constitue 62,8 % de la population djougoise. Les Dendis représentent 12,8% ; les Peulhs 6,3 % ; Zarma 5,1%. On y retrouve également les ressortissants de nombreux autres groupes : les Otamaris (4,1%) , les Baribas (3,4 %), les Fons et les Adja (3,1%) et les Koura et Nago (2,4%).

La religion la plus pratiquée à Djougou est l’islam. Il existe également le catholicisme, le protestantisme et les religions endogènes. Il existe entre ces différentes religions  une cohabitation pacifique. 

Djougou, une ville commerciale

Djougou est une ville carrefour.  En effet, plusieurs voies inter-Etats s’y croisent. De Djougou, vous pouvez aller au Togo en passant par Ouaké. Vous pouvez aller également au Burkina Faso en passant par Natitingou et Porga, au Niger et au Nigeria en passant par Ndali.

Du fait de cette position géographique et aussi des populations Zerma et Dendi qu’on retrouve, (ayant pour activité principale le commerce ) Djougou est une ville  très commerciale. Elle est en effet la troisième ville commerciale du Bénin. Le marché de Djougou est très animé. 

On y retrouve toutes sortes de produits, surtout les produits agricoles. En effet, réputées pour être très endurantes, l’agriculture constitue l’activité principale des populations de Djougou. Elles produisent du maïs, du sorgho, de l’igname, du maïs, du mil, de l’arachide du niébé, du coton, etc. L’élevage est également un secteur non moins négligeable par les Djougois.

Au marché de Djougou, vous trouverez également, une multitude de produits artisanaux allant des vêtements aux accessoires décoratifs en passant par les chaussures.  Le marché de Djougou s’anime chaque quatre jours. Djougou dispose également d’un grand marché de bétail situé dans l’arrondissement de kolokondé .

Niveau de développement de Djougou

Djougou abrite la préfecture de la Donga ansi que les directions départementales des différents ministères. La commune de Djougou est en avance sur plusieurs autres en terme de développement. En ce qui concerne les infrastructures sanitaires, Djougou arbrite les trois grands centres de Santé de la Donga. Il s’agit du Centre Hospitalier Départemental de la Donga, l’Hôpital de l’ordre de Malte et l’Hôpital de Zone de Djougou.

Presque tous les villages ont  leur centre de Santé. Il en est de même en ce qui concerne les écoles primaires. Les habitants de Djougou aiment le sport. Un stade omnisport est également en construction dans la citée des Kpétoni

Par ailleurs, la première centrale solaire photovoltaïque du Bénin se trouve à Djougou. Cette centrale a une puissance de 5 MW. Elle comprend 21.600 panneaux solaires, 120 onduleurs et 90 trackers.

Comment aller à Djougou ?

Pour aller à Djougou, de Cotonou, vous avez deux options. Vous pouvez suivre le trajet Cotonou – Bohicon – Parakou ou l’axe Cotonou – Bohicon – Savalou – Djougou. Le coût du transport en bus est compris entre 7.000 et 9.000 F CFA. Vous pouvez prendre les compagnies comme Baobab Express, ConfortATT et Nanin Travel, etc. 

Si vous voulez visiter Djougou, nous vous recommandons d’y aller pendant la période de novembre à Avril.

Et toi, as-tu eu l’occasion de visiter Djougou ?
Partages-le en commentaire !


Si vous avez aimé ce que vous avez lu (et seulement si vous avez aimé la qualité de l’article), vous êtes libre de nous laisser un LIKE ou un commentaire d’encouragement. Cela nous fera vraiment chaud au cœur et nous encouragera dans la parution d’articles toujours plus informatifs et utiles.

Si vous le souhaitez, vous pouvez accéder à plus de nos articles :

Vous cherchez un sujet précis ? Il y a actuellement autour de 100 articles.Dans ce cas, passez par : > Notre sélection d’articles par catégories <

Vous souhaitez trouver un article en dehors de cette petite sélection ?Consultez l’ensemble de nos articles : > Voir l’ensemble des articles <


Vous êtes également libres d’accéder à notre Page Facebook et notre Groupe Privé.

Etiquettes

Nord Bénin, Tourisme, Villes


À propos de l'auteur

Lionel

Auteur du blog Visiter le Bénin. Lit beaucoup, adore voyager et ne passe pas une journée sans apprendre quelque chose.


Vous aimerez peut-être aussi

A la découverte de Kandi, la cité des kandissounons

L’ordre de naissance et les noms en bariba

Banikoara, la cité des Bani Gansé

Soyez informés de nos articles en premier !

>