Les Universités publiques du Bénin

Au Bénin, l’enseignement supérieur est sous la responsabilité et la direction du Ministère chargé de l’enseignement supérieur. Avant l’année 2001, il n’existait qu’une seule université : l’Université Nationale du Bénin (UNB). Le ministre en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique est Madame Eléonore Yayi.

Afin de désengorger l’UNB, qui subissait un effectif pléthorique d’étudiant, le gouvernement d’alors a trouvé juste de créer une deuxième université dans le septentrion : il s’agit de l’Université de Parakou (UNIPAR). L’ancien site de l’UNB, sis dans la commune d’Abomey-Calavi est désormais renommé Université d’Abomey-Calvi. Ainsi, il existe désormais deux grandes universités au Bénin, en l’occurrence : l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) et l’Université de Parakou (UNIPAR).

Toutefois, le gouvernement du Président Patrice Talon, depuis juillet 2016, suite à une prévision de l’ancien président Thomas Boni Yayi, a décidé que sont désormais considérées comme universités publiques en plus des deux grandes universités, l’Université Nationale d’Agriculture (UNA) de Porto-Novo et l’Université Nationale des Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques (UNSTIM).

Universite d Abomey Calavi
Universités publiques du Bénin : Université d Abomey Calavi, Faculté de Droit et science Politique

Les conditions d’accès aux Universités publiques

La condition sine qua none pour accéder aux universités d’Etat est l’obtention du baccalauréat (BAC). En effet, le premier diplôme d’accès à l’université au Bénin, à l’instar de plusieurs pays dans le monde, est le Baccalauréat. Toutefois, il existe dans plusieurs lycées au Bénin des diplômes spécifiques, qui donnent accès aux études universitaires.

Ensuite, les dates d’inscriptions aux différentes universités publiques sont proposées avant d’être communiquées par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS). Cette communication est relayée par les différents rectorats, à Porto-Novo, Abomey-Calavi et Parakou, et le site du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. 

S’ensuit alors, un dépôt de dossier des futurs étudiants dans les différents rectorats. La liste (non exhaustive) de dossier comporte :

  • Un acte de naissance 
  • Le relevé de notes du Baccalauréat ou un diplôme équivalent d’accès aux études universitaires
  • Un certificat de nationalité
  • Un récépissé de 5 000 F CFA, attestant les frais d’inscription
  • Une enveloppe timbrée de format moyen à l’adresse du futur étudiant

Les étudiants qui ont fait le choix d’un enseignement public (Facultés) peuvent faire le choix d’étudier simultanément plusieurs filières (03 maximum). Quant à ceux qui choisissent un enseignement privé au sein des universités publiques, ils ont la possibilité de choisir maximum deux filières, leur formation à l’Ecole, inclue.

Où s’inscrire aux Universités publiques du Bénin

Pour s’inscrire dans une université publique, il faut que les candidats ou futurs étudiantsse rendent dans l’une des structures publiques suivantes : 

  • À l’une des directions départementales de l’Enseignement Secondaire et de la Formation Technique et Professionnelle, de la Reconversion et de l’Insertion des Jeunes
  • À la Direction Générale de l’Enseignement Supérieur (Akpakpa- Kindonou)
  • À l’Université de Parakou

Un effectif croissant d’étudiants

Les chiffres au Bénin démontrent que l’enseignement secondaire, contrairement à plusieurs pays de la sous-région est sur une pente descendante en terme d’effectif. Cette statistique est surtout expliquée par le phénomène de l’abandon des classes, des filles en particulier, dans les zones rurales après le Brevet d’étude du premier cycle (BEPC). 

Toutefois ce phénomène n’a pas un impact direct sur le désengorgement des universités publiques, qui restent pléthoriques. L’effectif global dans les universités avoisine plus de 100 000 étudiants répartis à travers les instituts, les écoles et les facultés. L’université d’Abomey-Calavi compte à elle seule un effectif, selon le site de l’UAC, cette année de 67 587 étudiants.

Le système d’étude mis en place est celui du LMD (Licence – Master – Doctorat). Il est appliqué de manière effective depuis les années 2011.

L’Université d’Abomey-Calavi

L’UAC est l’un des bébés nés de la mort de l’UNB. Cette dernière a été fondée en 1975 pour remplacer, elle-même la défunte Université du Dahomey, créée en 1970. L’université d’Abomey-Calavi est la plus grande université du Bénin. On y recense 67 587 étudiants, dont 1 187 étudiants internationaux.
Elle compte :

  • 6 Facultés, dont : la Faculté des sciences et des lettres, Faculté de droit et de sciences politiques et la Faculté des sciences économiques ;
  • 5 Ecoles, dont l’ENEAM (Ecole nationale d’économie appliquée et de management), l’ENAM (Ecole nationale d’administration et de magistrature), EPAC (Ecole polytechnique d’Abomey-Calavi), la FSS (Faculté des sciences et santé) et la FSA (Faculté des sciences agronomiques) ;
  • 9 Instituts, dont l’Institut de Recherche ;
  • 4 Centres de Formations ;
  • 10 Ecoles Doctorales ;
  • 928 Enseignants chercheurs

La mission de l’UAC est d’assurer une formation de qualité aux cadres, de participer à la recherche scientifique et de faire du développement de l’économie béninoise une priorité, en y apportant une contribution massive. 

L’Université d’Abomey-Calavi est plurinationale, multiraciale, ouverte à tous les genres, à toutes les origines sociales et à toutes les religions. Comme finalité, l’UAC confère des grades et titres de diplômes conformément à la réglementation des accords internationaux d’une part et à la législation nationale d’autre part.

L’Université de Parakou – UNIPAR

L’Université de Parakou est créée au même moment que l’UAC, en remplacement de l’UNB a pour devise : « Doctrina Lumen Humani Generis Est ». Elle est située au nord du Bénin dans la ville urbaine de Parakou. Elle compte un effectif annuel proche de 30 000 étudiants, avec des enseignants chercheurs qualifiés. 

L’UNIPAR, aussi régie par le système LMD, est constituée de onze entités de formation et de recherche : ce sont les EFR.

On retrouve à l’université de Parakou les formations suivantes :

  • Droit, sciences politiques et relation internationales ;
  • Économie et gestion ;
  • Statistiques, démographie et planification ;
  • Lettres et Sciences humaines (Sociologie-anthropologie, Géographie et aménagement du territoire, Langues) ;  
  • Santé (médecine, soins infirmiers et obstétricaux, épidémiologie) ;
  • Agronomie (agro économie et sciences agricoles et de l’eau) ;
  • Institut Universitaire de Technologie – Option gestion.

Les autres universités

Les autres universités publiques du Bénin depuis juillet 2016 sont : l’Université Nationale d’Agriculture (UNA)et l’Université Nationale des Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques (UNSTIM).

Dans un monde en perpétuel mutation, il est désormais important d’offrir aux étudiants qui ne désirent pas faire des formations classiques (Droits, Lettres modernes, etc.), des formations professionnelles et techniques. C’est dans cet état d’esprit qu’est née l’UNA et l’UNSTIM.

L’UNA est sise dans la capitale du Bénin, Porto-Novo et l’UNSTIM se situe à Abomey-Calavi.

Les Recteurs de l’université publique béninoise

Voici la liste des recteurs de l’université béninoise de sa création à ce jour

  • Prof Edouard Adjanohoun :1er Recteur
  • Prof Vincent Dan : 2ème Recteur
  • Prof Nathanaël Mensah : 3ème Recteur
  • Prof Jean Pliya : 4ème Recteur
  • Prof Karim Dramane : 5ème Recteur
  • Prof Souleymane Bassabi : 6ème Recteur
  • Prof Jean-Pierre Ezin : 7ème Recteur
  • Prof Lucien A. GB. Chede : 8ème Recteur
  • Prof Jean Gratien Zanouvi : 9ème Recteur
  • Prof Kemoko Osséni Bagnan : 10ème Recteur

Les recteurs de l’Université d’Abomey-Calavi

  • Prof Issifou Takpara : 1er Recteur de l’UAC
  • Prof Salifou Alidou : 2ème Recteur de l’UAC
  • Prof Cossi Norbert Awanou : 1er Recteur élu
  • Prof Brice Sinsin : 2ème Recteur élu
  • Prof Maxime Da Cruz : 3ème et actuel Recteur élu de l’UAC

Les difficultés des universités publiques au Bénin

Les universités publiques au Bénin sont confrontées à plusieurs difficultés, malgré la contribution permanente de l’Etat. Au rang de ces difficultés nous avons,

Au niveau règlementaire :

  • Insuffisance et faible applicabilité des textes réglementaires ;
  • Absence d’un système de planification opérationnelle basé sur la définition d’une stratégie d’ensemble du sous-secteur ;
  • L’absence d’un système de gestion des flux du système ;
  • Manque d’un véritable cadre de concertation entre les universités publiques et le marché du travail (industriels, patronat, artisans) ;
  • Manque d’un cadre législatif et réglementaire de la formation professionnelle tout au long de la vie et d’un dispositif de requalification des diplômés sans emploi.

Au niveau des œuvres sociales et universitaires on rencontre :

  • De forte proportion des dépenses sociales (42% des dépenses courantes de fonctionnement du budget des dépenses du MESRS) ;
  • Un faible taux de couverture des bénéficiaires des œuvres sociales (respectivement pour l’hébergement (5%), la restauration (7%) et le transport (3%)

Au niveau d’accès, les problèmes de l’enseignement supérieur béninois sont caractérisés par :

  • Une croissance (qui a doublée en 5 ans) très rapide de l’effectif des étudiants ;
  • Une proportion d’étudiant pour 100 000 habitants qui s’élève à 1.215 largement au-dessus des pays comparateurs et la plus élevée des espaces UEMOA et CEDEAO ;
  • Une forte concentration des étudiants sur le Campus de l’Université d’Abomey-Calavi ;
  • Grande disparité entre garçons et filles;
  • Un système d’attribution de bourse inégale car négligeant les filières prioritaires et les étudiants nécessiteux, issus de ménages pauvres ;
  • Une attractivité très faible de l’enseignement supérieur béninois par rapport aux universités supérieures de la sous-région.

Au niveau des problèmes du système universitaire nous avons :

  • Un taux d’échec massif au premier cycle des facultés ;

Au niveau de qualité de l’enseignement on rencontre dans les universités publiques, les problèmes suivants :

  • La prédominance des formations en lettres, sciences humaines et sociales au détriment des sciences ;
  • Non-respect de la procédure de mise en place des offres de formation dans les universités publiques ;
  • Le taux élevé de l’échec universitaire particulièrement au premier cycle associé aux difficultés de réorientation ;
  • Quasi inexistence de l’encadrement ;
  • La dépendance des étudiants à l’égard des enseignants pour l’acquisition des contenus disciplinaires.
  • Une faible efficacité externe due principalement aux questions d’adéquation de la formation à l’emploi.

Enfin, au niveau des problèmes rencontrés dans le domaine des ressources nous avons :

  • La faible capacité à produire un vivier de jeunes enseignants; 
  • Le faible niveau de recrutement; 
  • La faiblesse du cadre de formation des enseignants.
  • Une insuffisance des infrastructures et équipements pédagogiques

Sources :
Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique
Site internet MESRS : www.enseignementsuperieur.gouv.bj
Site internet Université d’Abomey-Calavi : www.uac.bj
Site internet Université de Parakou :  www.univ-parakou.bj
Wikipédia : Enseignement supérieur au Bénin


Cette article est un des plus appréciés du site et un de ceux pour lesquels nous avons le plus de retours. Nous l’avons écrit pour qu’il soit le plus exhaustif et détaillé possible.


Si vous avez aimé ce que vous avez lu (et seulement si vous avez aimé la qualité de l’article), vous êtes libre de nous laisser un LIKE ou un commentaire d’encouragement. Cela nous fera vraiment chaud au cœur et nous encouragera dans la parution d’articles toujours plus informatifs et utiles.

Si vous le souhaitez, vous pouvez accéder à plus de nos articles :

Vous cherchez un sujet précis ? Il y a actuellement autour de 100 articles.Dans ce cas, passez par : > Notre sélection d’articles par catégories <

Vous souhaitez trouver un article en dehors de cette petite sélection ?Consultez l’ensemble de nos articles : > Voir l’ensemble des articles <


Vous êtes également libres d’accéder à notre Page Facebook et notre Groupe Privé.

Etiquettes

Etudes et Education


À propos de l'auteur

Lionel

Auteur du blog Visiter le Bénin. Lit beaucoup, adore voyager et ne passe pas une journée sans apprendre quelque chose.


Vous aimerez peut-être aussi

Les Universités privées du Bénin

Soyez informés de nos articles en premier !

>